Location fourgon, comment ne pas se faire avoir

La location d’un fourgon (pour la voiture, c’est par ici) peut s’avérer utile en différentes occasions, notamment dans le cadre d’un déménagement. Si certaines personnes ont recours au service d’un professionnel, la plupart préfèrent s’en occuper eux-mêmes. Il faut alors se lancer dans la location utilitaire, plus précisément d’un fourgon. Voici quelques conseils pour ne pas vous faire avoir…

Location d’un fourgon

Dans le cadre d’un déménagement, la location d’un fourgon compte parmi les premières choses à régler. D’autant plus que les week-ends et les vacances (moments le plus souvent choisis pour un changement d’adresse) sont particulièrement surchargés, il est nécessaire de s’y prendre bien à l’avance, non seulement pour pouvoir choisir votre fourgon, mais également pour éviter les factures excessivement hautes.

Et pour être certain de choisir le bon utilitaire, il est nécessaire de faire une estimation précise du volume à déménager. Vous éviterez d’avoir à faire un deuxième voyage parce que quelques cartons n’ont pas pu être casés. Dans le cas où vous disposez d’un budget très limité, il est possible d’opter pour la location de nuit (entre 18 et 8 heures du matin). Il y a également les formules en demi-journée qui peuvent s’avérer intéressantes.

Choisir le bon fourgon

Avant de signer un contrat de location de véhicule utilitaire, vous devez être certain de choisir le bon fourgon. Comme il a été dit plus haut, prenez le temps de bien évaluer le volume à déménager. Pour pourrez ensuite mieux choisir entre les 5 principales catégories disponibles sur le marché. Les volumes disponibles sont habituellement catégorisés comme suit : 3 m; 5 – 7 m3 ; 8 – 10 m3 ; 11 – 13 m3 ; 20 – 22 m3 (avec hayon). Si vous avez estimé votre volume à 7,5 m3, optez pour un fourgon de la catégorie supérieure (8 – 10 m3), cela vous évitera des mauvaises surprises de dernière minute.

Fourgon sur horizon

Avec ou sans hayon

Un autre dilemme qui peut se poser dans le cadre de la location d’un fourgon est la suivante : allez-vous prendre un véhicule avec ou sans hayon ? Cet élément est généralement proposé pour les gros fourgons (dépassant les 18 m3). Sa présence implique un surplus de coûts, mais c’est une option qui peut se révéler avantageuse dans différents cas. Il est alors nécessaire de bien étudier vos besoins pour être certain de faire le meilleur choix.

La présence d’un hayon rend les chargements ainsi que les déchargements beaucoup plus faciles, que ce soit pour les cartons ou pour les meubles. Cela facilitera et accélèrera les opérations tout en vous épargnant les maux de dos. En plus gagner du temps, vous manœuvrez en toute sécurité, limitant les dégâts sur vos biens et sur vous-même.

Il faut tout de même tenir compte des inconvénients du hayon avant de décider de la formule de location de fourgon pour laquelle vous allez pencher. La présence d’un hayon élévateur limite le poids de charge total dans le camion. Il faut alors faire très attention au sur-poids. En cas de contrôle positif, vous pourriez écoper d’une amende élevée. Par ailleurs, le hayon sollicite beaucoup la batterie du fourgon. Si le moteur est à l’arrêt, il pourrait devenir difficile voire impossible de redémarrer par la suite. Cela implique un coût supplémentaire et une perte de temps indésirable. Il faut donc réfléchir à deux fois avant d’opter pour un hayon.

Se renseigner sur les différents éléments de la facture

Avant de confirmer une location de fourgon et avant de signer un document, il est judicieux de se renseigner sur les différents éléments inclus dans la facture. D’ailleurs, il est recommandé de comparer les devis de plusieurs prestataires avant de vous décider.

Regardez de près les options incluses ainsi que les assurances. Regardez également de près la classe à laquelle appartient le véhicule pour mieux évaluer les éventuels péages à payer. Pour rappel, la classe 1 correspond aux fourgons dont la charge est comprise entre 1 m3 et 7 m3, la 2 regroupe ceux de 8 m3 à 14 m3 et la classe 3 englobe tous ceux qui peuvent accueillir plus de 14 m3.

Vérifications indispensables pour la location de fourgon

Une fois que vous avez pris votre décision quant à la location d’un fourgon, vous devez faire preuve de vigilance. Lorsque le loueur vous remet les clefs, prenez le temps de vérifier l’état du véhicule, aussi bien l’intérieur que l’extérieur (en sa présence). Si vous constatez des problèmes, ceux-ci devront être clairement consignés dans le contrat, pour éviter d’avoir à payer pour des détériorations antérieures à votre période de location. Profitez-en également pour vérifier le kilométrage.

Enfin, lisez minutieusement le contrat avant d’apposer votre signature. Si vous constatez des services ou des prestations (assurance ou autre) dont vous n’avez pas besoin, n’hésitez pas à demander à ce qu’ils soient retirés.

Fourgon indien

Précautions à connaître à l’utilisation du fourgon

Enfin, pour ne pas être sanctionné après l’utilisation d’un fourgon en location, vous devez prendre certaines précautions indispensables en le conduisant. D’abord, prenez connaissance de la hauteur du véhicule. On retrouve généralement cette information au niveau du pare-brise. Faites très attention lorsque vous traversez des ponts ou lorsque vous passez sous un balcon sans oublier les arbres ou les câbles électriques.

Ensuite, il ne faut pas négliger la longueur du fourgon qui va impacter sur la conduite. Vous devez faire très attention dans les virages, à adopter une vitesse plus basse, pour éviter que l’engin ne se renverse. Au cours du chargement, il est nécessaire de s’assurer que les charges sont bien réparties pour éviter tout déséquilibre.

Enfin, faites en sorte de respecter scrupuleusement la charge maximale supportée par le fourgon, pour ne pas solliciter excessivement les pneus et les amortisseurs au risque de les abîmer. D’ailleurs, la surcharge va à l’encontre du Code de la route et vous vous mettez en danger.

La location d’un fourgon ne doit pas se faire au hasard. Faites en sorte de choisir un prestataire fiable dont vous aurez pris soin de vérifier la fiabilité et les références. Ensuite, parcourez bien le contrat avant de signer quoi que ce soit.